Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une autre galerie

  • Les Anonymes

     

    (Ma mémoire se travaille !) On te fait jouer un rôle que tu n’as pas dû jouer. (287) J’ai besoin d’être à toi et que je sois à lui, j’ai besoin d’être à lui et que je sois à toi. Tu ne dois rien au monde et tu ne dois pas tout ; tu ne dois pas la vie. C’est en son mode survie que ta vie parade : c’est sur un - c’est sur le… Tel dessin m’appartient. L’auteure ne le sait pas - ignorant que c’est moi - en tout cas, qui est « moi ». D’ailleurs, quelle importance ? Je n’ai pas pu enterrer l’écriture, insubmersible - qui a. (29 novembre)

     

    AA2.jpg

     

    Tu as besoin d’amour. Tous les détails comptent, jusqu’au moyen mnémotechnique : la chance représentée. La perfection n’est pas aussi ridiculement humaine. « J’ai tout raté, tout m’est passé devant… » Je vois ce grand mur tendre, me défier. Ce mur où tout s’en est allé indistinctement. (288) Revenir a été trop difficile. Je suis un parmi les autres : je suis un, pas les autres et si je ne suis rien, parmi les autres : je ne suis rien et pas les autres. (4 décembre)

      

    LA2.jpg

     

  • La Piste de l'image...

     

    On ne s’y aime pas - s’y juge pas, et l’énergie qu’on s’y échange est suave et profonde… (1)

     

    LT1.jpg

     

    Ces mots comme une arme... pour moi, qui avais eu la langue coupée et qui peinais, au milieu des temps, musicalement – ayant besoin de dire… (2) 

     

    LT2.jpg

     

    Par deux points passerait ainsi une ligne et une seule du passé au présent, puis du présent au présent par le don que je t’aurais fait de moi-même, puis du présent à l’avenir. (3)

     

    LT3.jpg

     

    Ne reste pas dans cette solitude extrême où l’on t’a mise, où tu ne te nourris pas. (4)

     

    LT4.jpg

     

    Vis pour les autres – sans mourir pour le Tout Autre. (5) 

     

    LT5.jpg

     

    J’observe et m’interroge. (6) 

     

    LT6.jpg

     

    Je sais parler une langue étrangère où je peux compter... l’objet de mon délit est de savoir barrer, interdire et cloîtrer. (7)

     

    LT7.jpg

     

     

    Vide et avide, ma mémoire m'attend. (8)

     

    LT8.jpg

     

    La conscience des mots rapporte à celle du rire choisie. (9)

     

    LT9.jpg